Une provenance, une histoire, une recette : Guadeloupe

Découvrez notre nouvelle série limitée : une provenance, une histoire, une recette.


Aujourd'hui prenez connaissance de l'histoire de la Guadeloupe.


#histoire #guadeloupe #découverte #culture #provenance



C’est aux Indiens Caraïbes que la Guadeloupe doit son nom Karukéra, "l’île aux belles eaux" en langue caraïbe.


En novembre 1493, le navigateur espagnol Christophe Colomb débarque à Sainte-Marie, dans l’île qu’il appelle Guadeloupe, en référence au monastère de Santa Maria de Guadalupe d’Estrémadure.


Néanmoins, ce ne sont pas les Espagnols, mais les Français qui prennent possession de l’île, le 28 juin 1635, après avoir pris le dessus sur les Indiens. A partir de cette période, les colons choisissent de cultiver de manière intensive la canne à sucre.


En 1674, la Guadeloupe devient une colonie du Royaume français, où se développe une économie marquée par un système des plantations et où, à partir de 1685, l’esclavage est régi par le Code noir.


La Guadeloupe vivra une période agitée jusqu’à la fin de l’esclavagisme, aboli par le décret du 27 avril 1848.


Afin de combler le manque de main d’œuvre dans les plantations, des travailleurs volontaires arrivent des Indes, à partir de la moitié du XIXe siècle.


Par la loi du 19 mars 1946, la Guadeloupe devient un département français d’Outre-Mer. Installé en 1947, Henry Poignet en est le premier préfet.


Certains de nos produits viennent de la Guadeloupe et sont fabriqués de manière artisanale et respectueuse de l'environnement.


A bientôt !


9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout